Mercredi 3 juin 2020

Caricature? (2 Timothée 3,10-17)


Lire le texte

Peut-on parler aujourd’hui de caricature de chrétiens? Hélas oui. Vous savez que c’est une critique constante que de reprocher aux chrétiens d’aller au culte ou à la messe le dimanche et de se comporter comme des chenapans les autres jours. Hypocrites, dit-on parfois. Hypocrites, celles et ceux qui pratiquent leur religion le dimanche pour être débarrassés de ses exigences en semaine. Hypocrites sommes-nous lorsque nous partageons le pain du culte et oublions aussitôt d’en tirer les conséquences. Mission impossible? Sans doute. Par nos propres moyens, nous ne ferons qu’un bout de la route. Et le découragement nous guette. Et pourtant, chaque jour est un jour nouveau. Le jour où notre pratique peut se rapprocher de notre idéal, chacun pourra dire: je ne crois à la fatalité ni de la guerre, ni de la haine, ni de la catastrophe, ni de la mort.

Redouane Es-Sbanti

Prière: Le Christ est sur le seuil de notre maison, de cette maison de prière. Il a le heurtoir à la main, et il frappe à notre porte. Que celui qui a des oreilles pour entendre tourne la poignée, car la porte ne peut s’ouvrir que de l’intérieur.  

Référence biblique : 2 Timothée 3, 10 - 17

Commentaire du 04.06.2020
Commentaire du 02.06.2020