Mardi 24 novembre 2020

Fast & Furious 6 (film américain de Justin Lin, 2013) (2 Pierre 2,12-22)


Lire le texte

Au cas où l'on n'aurait pas encore compris qu'il était fâché, l'auteur en rajoute une couche. Promptement. Et furieusement. Jusqu'à prétendre qu'ils sont enfants d'imprécation – pire que des abrutis, en somme. Je reconnais avoir de la peine dans cette longue reprise de la lettre de Jude. La violence de cette polémique me navre. C'est un peu fastidieux pour de la rhétorique d'humeur. Et avec tout cela, on ne sait pas encore quel est le fond du problème; on n'aura pas besoin d'attendre très longtemps, puisque le troisième chapitre nous en offrira la clé. Une image retient quand même mon attention pour son évocation poétique: au v. 17, la mention que ces gens sont des fontaines sans eau et des nuages emportés par la tempête. Comment mieux décrire la vanité des postures, l'inanité des prétentions, la vacuité des propos? Fallait-il donc tout cela pour le dire? L'auteur porte un souci, on le saisit enfin: que personne ne vienne à trébucher sur le chemin de la sanctification, toujours fragile, car c'est une déception que de le reconnaître, et une douleur particulière que de devoir s'en relever.

Blaise Menu

Prière: Mon Dieu, garde-moi attentif aux propos sans épaisseur, aux mots emportés, aux concepts creux: éloigne de moi la tentation de l'insulte, la facilité des mots trop hauts, la paresse des postures.  

Référence biblique : 2 Pierre 2, 12 - 22

Commentaire du 25.11.2020
Commentaire du 23.11.2020