On a reproché au christianisme une vision de Dieu distincte du monde, désacralisant la terre et faisant de la planète une chose à exploiter, de mettre l’homme au centre et de le distinguer radicalement des animaux, de rechercher un salut hors du monde.
Ces reproches sont-ils justifiés ?  Quelles sont les forces du christianisme en lien avec l’avenir de la planète ? C’est ce que nous allons explorer de diverses manières :